Menu



Société

Le trafic de drogue ne connait pas la crise dans les îles de l'océan Indien


Rédigé par E. Moris le Vendredi 28 Mai 2021



Fermeture des frontières ou pas, le marché de la drogue se porte comme un charme. Merci pour lui. C’est du moins une des conclusions du Civil Society Observatory of Illicit Economies in Eastern and Southern Africa.

Cet organisme étudie la façon dont les marchés de drogues illicites sont tissés dans les îles de l'océan Indien. Il estime que contrairement aux pays, le marché de la drogue a bien résisté à l'impact de la pandémie. Mieux, le marché s’est agrandi. Car la consommation de drogues a sûrement augmenté dans le sillage de la pandémie.

Dans la partie concernant Maurice, il est indiqué qu’un bidonville de Roche-Bois est la capitale de la vente de drogue. Il souligne même que la drogue est de loin la plus importante économie illicite à l'île Maurice

Vendredi 28 Mai 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.