Menu

Politique

Le torchon brûle entre Serge Clair et Xavier Duval


Rédigé par E. Moris le Jeudi 20 Janvier 2022



C’est la guerre ouverte ! En plus, c’est un conflit qui date… Rappelons que le PMSD était le parti dominant à Rodrigues dans les années 60-70. Toutefois, dans les années 80, il y a eu la montée de l’OPR sous la houlette de l’ancien prêtre catholique Serge Clair.

Ne cherchez pas plus loin le début de l’antagonisme entre le PMSD et l’OPR. Mais plus récemment, il a eu les bisbilles lorsque Xavier-Luc Duval, au pouvoir, a obtenu que l’aéroport Plaine Corail soit rebaptisé aéroport Sir Gaetan Duval. Serge Clair a failli s’étouffer debout. 

Dans le cadre des prochaines élections, Xavier-Luc Duval a lancé un appel à un regroupement des partis de l’opposition. C’est la seule façon, a-t-il expliqué, pour botter l’OPR hors du pouvoir. Ce n’est pas faux. Une dispersion des voix de l’opposition fera le jeu de la formation de Serge Clair.

On pouvait être certain que le leader historique n’allait pas apprécier. Ce fut effectivement le cas. Lors d’un meeting devant ses partisans, Serge Clair a montré la lettre de Xavier-Luc Duval et l’a brûlée… tout en disant « bez so mama là ». Et pour le coup, Serge Clair n’a pas hésité à faire rejaillir les ressentiments du passé en rappelant que beaucoup de Mauriciens, c’est-à-dire le PMSD, étaient « contre la création de l'OPR et contre l’autonomie Rodrigues ». 

La réplique n’a pas tardé. Mercredi, en conférence de presse, Xavier-Luc Duval a évoqué « la vie de plus en plus difficile des Rodriguais ». Il a rappelé qu’il y a autant de Rodriguais à Maurice, vivant dans des conditions atroces, qu’à Rodrigues, qu’il a qualifiée de région la plus pauvre de Maurice. Il a accusé l’OPR d’avoir été une faillite dans le domaine de l’éducation, de la gestion de l’eau et même l’élevage et l’agriculture.

Il a aussi évoqué la gestion des terres et du chômage de l’OPR. « Il y a eu l’autonomie politique à Rodrigues, mais pas l’autonomie financière », a-t-il déclaré avant de réclamer un organisme indépendant qui va gérer les terres et s’occuper que la méritocratie prime. 

Quant à la lettre déchirée, Xavier-Luc Duval a déclaré qu’il excuse Serge Clair, qui panique et devient hystérique. Gageons que la guerre des mots n’est pas terminée entre les deux hommes. Toute étincelle suffira à faire reprendre l’incendie de forêt.

Jeudi 20 Janvier 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.