Menu


Politique

Le représentant de l'OMS, le Dr Musango sous le feu des critiques


Rédigé par E. Moris le Mercredi 27 Janvier 2021



Lors du lancement de la campagne de vaccination hier, mardi 26 janvier à l'hôpital Victoria à Candos, l'intervention du représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à Maurice, le Dr Laurent Musango a suscité un certain malaise malgré les sourires ravis et béats du ministre de la Santé et du conseiller du Premier ministre Zouberr Joomaye.

Face aux questions de la presse, Musango, reprenant une question sur le fait que le Premier ministre et le ministre de la Santé ne sont pas parmi les premières personnes à se faire vacciner, a déclaré : « S’ils (référence à Pravind Jugnauth et Jagutpal) s’étaient fait vacciner, je suis sûr que l’opposition ou les autres diraient : pourquoi avez-vous pris le vaccin des nécessiteux... ? ».

La réaction de l'opposition n'a pas tardé, avec la voix du député du parti travailliste, Patrick Assirvaden.

Il a intimé l’organisation mondiale de la Santé (OMS) de rappeler à l’ordre le Dr Musango, son représentant à Maurice, eu égard à sa déclaration à la presse dans le cadre du lancement de la campagne de vaccination contre le COVID-19 à Maurice. Le député rouge demande aussi au Dr Musango de se ressaisir, car « ce n’est pas dans ses attributions de critiquer ou de commenter sur le rôle et la posture politique de l’opposition à l’île Maurice ».

 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.