Menu



Un autre regard

Le regard de Vassen Kauppaymuthoo sur la campagne de vaccination à Maurice


Rédigé par Vassen Kauppaymuthoo le Dimanche 1 Août 2021



Le regard de Vassen Kauppaymuthoo sur la campagne de vaccination à Maurice
L'océanographe et ingénieur en environnement, Vassen Kaupaymuthoo est une voix qui compte dans le pays et sur plan international. La Rédaction de Zinfos Moris partage sa réflexion sur la campagne de vaccination à l'île Maurice.

" Je suis triste, mais aussi inquiet. Alors que nous n’avons pas pu avoir accès aux vaccins à ARN m comme Pfizer ou Moderna à Maurice, une patiente doublement vaccinée est décédée hier du Covid sur notre île. J’adresse mes plus sincères condoléances à la famille endeuilee, triste situation.

Mais alors pourquoi n’avons nous pas donné donné les vaccins les plus efficaces à la population comme en Europe ou aux États Unis, pourquoi avoir donné un vaccin non reconnu par l’OMS (Covaxin) et ensuite un vaccin qui n’a pas fait ses preuves aux Seychelles et à Bahrain ? 

Pourquoi aussi avons nous baissé la garde et pourquoi tant de personnes ne portent plus leur masque ? 

Une chose est sure, quand je regarde ce qui s’est passé en Inde et ce qui se passe en Indonésie et en Tunisie actuellement par rapport au système hospitalier en manque d’oxygène, j’ai des frissons dans le dos, et je pense qu’il nous faut nous préparer au pire car nous avons perdu le contrôle et le variant delta est bien pr"sent chez nous…"

Dimanche 1 Août 2021


1.Posté par Yan le 02/08/2021 06:00
Ou comment entretenir la peur inutilement... Ce qui s'est passé en Inde, en Tunisie ? Juste un manque de soins sur une période qui s'est terminée à présent. Les vaccins ont montré en Angleterre et Israël que le virus sera toujours là. L'humanité ne va pas porter des masques à vie.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.