Menu



Société

Le rapport sur l’affaire de la centrale St Louis entre les mains de l’Icac


Rédigé par E. Moris le Vendredi 6 Novembre 2020



C’est le jackpot ! Le sésame tant couru après a enfin été décroché. L’Icac a entre ses mains le fameux rapport sur l’histoire des pots-de-vin dans l’affaire de la centrale St Louis.

Tout laisse croire qu’il s’agit du document de l’enquête interne de la Banque africaine de développement. Cet organisme avait remis une copie à la firme danoise Burmeister and Wain Scandinavian Contractor, accusée de d’actes de corruption.

D’ailleurs, la BAD avait refusé de donner une copie à l’Icac et aux autorités mauriciennes, leur demandant d’adresser une requête à BWSC. C’est exactement ce que l’Icac a fait. Une équipe d’enquêteurs s’est rendue au Danemark et retournera à Maurice dans une dizaine de jours. Les limiers passeront néanmoins par la quarantaine. Le rapport contient 100 pages.

Vendredi 6 Novembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.