Menu


Société

Le rapport de l’Audit 2018-2019 rendu public : dépenses et gabegies à gogo


Rédigé par E. Moris le Mardi 10 Mars 2020



Ce mardi, le rapport de l’Audit 2018-2019 a été déposé à l’Assemblée nationale et rendu public. Il ressort que les mêmes erreurs sont identifiées, c’est-à-dire des dépenses inexpliquées, des systèmes de surveillance qui ne fonctionnent pas, des systèmes de gestion et de contrôle inefficaces et des bêtises à faire rigoler le dernier des ânes. 

Pour faire simple, Sunil Charanjivsingh Romooah, le directeur de l’Audit, soutient que les dépenses du gouvernement ont augmenté. Elles s’élèvent, pour l’année 2018-2019, à Rs 147,1 milliards.

Cela, alors que les revenus de l’État sont inférieurs à ce qui était prévu. Ils s’élèvent à un total de Rs 108,3 milliards alors que l’estimation initiale était de Rs 117,4 milliards. Le directeur de l’audit indique que grâce aux taxes, l’État a perçu Rs 98,3 milliards de revenus. 

Sunil Charanjivsingh Romooah souligne aussi que la dette publique a atteint Rs 320,6 milliards, ce qui représente 65,3% du produit intérieur brut. En bref, cela représente une hausse de 1,4 point par rapport à juin 2018.

La dette des organismes publics aussi augmente. Elle sort de Rs 29,7 milliards au 30 juin 2018 à Rs 35,6 milliards au 30 juin 2019.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.