Menu


Faits Divers

Le propriétaire du Big Willy’s à Tamarin, Frédéric Guy Berge arrêté pour trafic de drogue


Rédigé par E. Moris le Dimanche 20 Septembre 2020



Une histoire qui fait beaucoup de bruits dans le milieu de la nuit. Le propriétaire du Big Willy’s, un des pubs les plus huppés de l’île, a été arrêté par l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) jeudi pour importation de drogue. 

Frédéric Guy Berge, âgé de 48 ans a été appréhendé au bureau de poste de Tamarin, où il était venu récupérer neuf sachets contenant une substance soupçonnée être de la drogue. Le colis est arrivé à Maurice le 8 septembre en provenance de France et adressée à « Frédéric Berger, Big Willy’s, Le Barachois, Tamarin Bay ». 

Une opération pour appréhender le destinataire.

Dans un premier temps, le colis a été transporté au Parcel Post Office de Port-Louis où il a été passé au scanner. Les membres de la Mauritius Revenue Authority ont découvert neuf sachets renfermant une substance soupçonnée d’être de la méthamphétamine.

Ils ont alors alerté l’ADSU du port, qui ont alors remplacé les sachets de drogue avec un produit licite avant de sceller à nouveau la boîte. Puis, la poste a envoyé un Customs Assessment and Delivery Advice au quadragénaire pour l’informer que son paquet a été envoyé au bureau de poste de Tamarin, où le suspect s'est présenté pour réclamer le paquet. 

Une perquisition a eu lieu dans son pub à Tamarin et à son domicile; où rien d’incriminant n’a été trouvé.

Frédéric Guy Berge a été placé en détention, sous une accusation provisoire d’importation de drogue, il affirme qu’il ignorait le contenu du colis.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.