Société

Le président par intérim souhaite que la langue hindi soit reconnue par les Nations unies

Lundi 20 Août 2018

Le président par intérim souhaite que la langue hindi soit reconnue par les Nations unies

Le hindi devrait être inscrit comme langue 7e officielle des Nations unies. Tel est le souhait exprimé par Barlen Vyapoory, président de la République par intérim, lundi.

Il intervenait durant la cérémonie de clôture de la World Hindi Conference, qui s'est tenue au centre Swami Vivekananda à Pailles. Pour Barlen Vyapoory, davantage de personnes parlent le hindi que le russe ou encore l'arabe.

Il a aussi souligné la nécessité de préserver cette langue avant d'évoquer le rôle de l'industrie cinématographique indienne (Bollywood) pour faire connaître la culture indienne dans le monde.

S'il milite pour une réinvention du cinéma indien, « afin d'éliminer l'exagération de la violence et les comportements qui ne reflètent pas la culture indienne », il indique aussi que Bollywood garde son authenticité.

Sir Anerood Jugnauth a fait un vibrant plaidoyer pour le hindi. Maurice, dit-il, en tant que « fils » de l'Inde donnera « tout son soutien » à cette langue.
 
 

Rédigé par E. Moris le Lundi 20 Août 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.