Faits Divers

Le policier qui faisait partie de la garde rapprochée de Ramgoolam transféré

Vendredi 24 Août 2018

Le policier qui faisait partie de la garde rapprochée de Ramgoolam transféré
La sanction n’a pas tardé. L’officier de la Special Mobile Force qui faisait partie du groupe qui assurait la protection du leader du PTr dimanche dernier à Triolet a été transféré à la Western Division. La décision a été prise ce matin.

Bilal Ramkissoon avait été interrogé par les limiers du Central Criminal Investigation Department cette semaine. Il avait nié faire partie de ceux qui formait une barrière de sécurité autour de Navin Ramgoolam.

Il a déclaré qu’il assistait au congrès avec ses proches. Il avait, rappelons-le, été trahi par des images vidéo.

Déclaration de du leader du Parti travailliste (PTr), Navin Ramgoolam, jeudi 23 août, à l’express :

«Je pense que Bilal Ramkissoon est un envoyé de l’État et vise à s’infiltrer dans mon entourage lors de mes sorties.»

L’ex-Premier ministre a réagi sur le membre de la Special Mobile Force (SMF) Bilal Ramkissoon, qualifié comme étant son garde du corps, lors de ses récentes sorties.

Soulignons que l’assistant surintendant Manoj Luchan, qui avait assisté à une réunion du comité central du MSM récemment, avait lui-aussi été muté du Passport and Immigration Office à Special Supporting Unit.



Lire également :

Congrès du Ptr à Triolet : Un policier dans l'équipe de protection de Navin Ramgoolam.
https://www.zinfos-moris.com/Congres-du-PTr-a-Triolet-Un-policier-dans-l-equipe-de-protection-de-Navin-Ramgoolam_a919.html

Rédigé par E. Moris le Vendredi 24 Août 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.