Menu



Justice

Le périple des originaux des Kistnen Papers


Rédigé par E. Moris le Mardi 9 Février 2021



Ces documents concernent les dépenses électorales des trois élus dans la circonscription no 8 aux dernières législatives.

Ils sont passés entre de nombreuses mains en l’espace de quelques mois. Du moins à en croire les nombreux témoignages en cour de Moka ce lundi. Il ressort que les documents,  baptisés « Kistnen Papers », se trouvaient d’abord entre les mains de l’agent du MSM retrouvé mort le 20 octobre. Il s’agit d'un document de 132 pages, comprenant un agenda («diary») avec des notes.

C’est en septembre 2020 que l’agent du MSM a rencontré Bruneau Laurette et lui a remis les fameux documents. À son tour, l’activiste a remis les documents en question à Murvind Beetun, journaliste à Top FM. C’était le 1er octobre. Soopramanien Kistnen était encore bel et bien vivant. Murvind Beetun a remis les « Kistnen Papers » à son directeur, tout en commençant à travailler dessus.

Kistnen était encore vivant. Mais après la mort de l’agent du MSM, Murvind Beetun a indiqué qu’il a commencé à prendre peur. D’autant que copie des documents ont été publiés dans les médias. Craignant pour sa vie, le journaliste a décidé de remettre les documents au bureau du DPP, cela après avoir pris conseil auprès de Me Roshi Bhadain.

Mardi 9 Février 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.