Menu


Société

Le père d’Iqbal Toofanny déçu


Rédigé par E. Moris le Lundi 3 Août 2020



Il est déçu. Justice, affirme Yusuf Toofanny, n’a pas été rendue à son fils Iqbal, décédé en détention policière.

L’homme de 75 ans est abattu. Il n’arrive toujours pas à digérer le fait que le bénéfice du doute ait été accordé aux policiers poursuivis dans cette affaire.

Yusuf Toofanny dit contempler les options qui s’offrent à lui. Par exemple, une manifestation ! Mais elles sont limitées. C’est le directeur des poursuites publiques qui, seul, est habilité à contester le verdict de la cour intermédiaire.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.