Menu

Société

Le père Labour parle d’absurdités concernant la restriction sanitaire concernant les rassemblements dans les lieux de culte


Rédigé par E. Moris le Samedi 1 Janvier 2022



Le nombre de fidèles autorisés à avoir accès dans les lieux de culture semble être resté en travers de la gorge du diocèse de Port-Louis. 

Ce matin, lors de la messe du 1er janvier 2022, célébrée par le cardinal Piat et diffusée en direct de la cure de la Cathédrale Saint-Louis, le père Jean Maurice Labour est revenu sur ce sujet. 

« Le manque de dialogue a abouti à certaines absurdités et contradictions. Personne n’a compris pourquoi 50 personnes pouvaient avoir accès aux lieux de culte pour les mariages et les funérailles et 10 seulement pour les messes. C’était absurde », a déploré le père Jean Maurice Labour dans son homélie.

Rappelons que le thème, cette année, est le dialogue comme chemin de construction de la paix durable. Le vicaire général a laissé entendre que l’église aussi pouvait s’être rendue coupable de 

Le père Labour a aussi évoqué la censure du message du cardinal Piat. Pour lui, cela aussi découle d’un problème de dialogue. Il affirme que les deux parties, c’est-à-dire le diocèse et la MBC, auraient pu se rencontrer pour discuter. Il a ainsi exprimé son souhait que « le dialogue vrai, sincère et intelligent » habite toutes les institutions du pays.

Samedi 1 Janvier 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.