Régions Océan Indien

Le patron du CCID à Rodrigues pour retrouver Collet

Lundi 16 Septembre 2019

Comment quelqu’un peut rester introuvable pendant autant de temps sur si île aussi petite que Rodrigues ? C’est la question que beaucoup de posent.

Car depuis qu’il aurait mortellement agressé son ex-compagne Chancella Perrine le 20 août, Jean-Maurice Collet est dans la nature. Les tentatives de la police pour le retrouver sont restées vaines… même si en certaines occasions, les policiers sont passés à deux doigts de lui mettre la main au collet.

Certes, le meurtrier présumé bénéficie de complicité au sein de la population. D’ailleurs, plusieurs personnes ont déjà été arrêtées pour lui avoir porté assistance et aidé à échapper aux forces de l’ordre.

Ainsi, pour activer les choses, le patron du CCID en personne, le DCP Devanand Reekoye, est à Rodrigues depuis samedi pour retrouver le fugitif. Avec lui, un certain nombre d’éléments de la police.

Chancella Perrine, 22 ans, était mère de trois enfants. Elle a été poignardée sous leurs yeux, le dernier était dans ses bras. Rappelons que la présence du fugitif, un aide-chauffeur de 29 ans, a été signalée dans plusieurs endroits de l’île. Et au lendemain de l’arrivée du DCP Reekoye à Rodrigues, Moïse Collet, le père de Jean-Maurice, a lancé un appel à ce dernier pour qu’il se constitue prisonnier.

Rédigé par E. Moris le Lundi 16 Septembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.