Justice

Le nouveau chef juge Balancy veut réduire la lenteur de la justice

Mardi 26 Mars 2019

Capture d'écran
Capture d'écran
Il a beaucoup de changements en tête afin d’améliorer l’administration de la justice.

C’est ce que le nouveau chef juge a déclaré lors de sa prestation de serment comme chef juge ce matin à la State House.

Eddy Balancy explique que, des fois, certains détails dans les procédures retardent l’administration de la justice.

Il explique que des amendements mineures peuvent faire disparaître ces délais. « Il y a consensus sur ces amendements mineures et on peut les implémenter immédiatement », a-t-il déclaré.

Quant aux projets majeurs, le nouveau chef juge explique qu’il faut discuter et trouver un consensus. « Il faut aussi faire preuve de prudence et implémenter sur une base pilote », a-t-il précisé.

Eddy Balancy succède à Keshoe Parsad Matadeen, qui fête ses 67 ans aujourd’hui et sera officiellement à la retraite. Lui-même ne sera chef juge que pendant 14 mois car il célèbrera ses 67 ans en mai 2020.

Rédigé par E. Moris le Mardi 26 Mars 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.