Menu


Société

Le navire indien l'INS Kesari est arrivé à Maurice avec des médicaments et une équipe médicale


Rédigé par E. Moris le Samedi 23 Mai 2020

L’opération baptisée SAGAR (Security And Growth for All in the The Region) ralliera les Maldives, Maurice, Madagascar, les Comores et les Seychelles avec 600 tonnes en médicaments et denrées alimentaires, ainsi que deux équipes médicales.



L’INS Kesari est arrivé au port ce samedi 23 mai. A son bord : des médicaments et une équipe médicale.

C’est la deuxième cargaison d’aide que la Grande Péninsule a envoyé à Maurice depuis le début de la pandémie. La fourniture de ces médicaments et de l'équipe médicale a été organisée par l'Inde à la demande de Maurice.

Au nom du gouvernement mauricien, le ministre de la Santé Kailesh Jagutpal a reçu environ 10 tonnes de médicaments ayurvédiques. Une équipe d'assistance médicale militaire indienne est également à Maurice pour travailler avec les autorités sanitaires mauriciennes grâce à un partage mutuel d'expérience et d'expertise.

Pour rappel, le 15 avril dernier, l’Inde avait offert 500 000 cachets d’hydroxychloroquine au gouvernement Mauricien.

Notons que le navire indien a quitté le port de Mumbai en Inde le 10 mai, pour passer par les Seychelles, Maurice Madagascar et enfin les Comores, en transportant des médicaments et des produits alimentaires essentiels, notamment des céréales.

Au total c'est 600 tonnes de céréales pour les Maldives et un envoi spécial de médicaments ayurvédiques pour Maurice. Les équipes d'assistance médicale sont également à bord, pour apporter un coup de main aux médecins locaux afin de lutter contre la propagation de la pandémie. Aux Comores, l'équipe médicale guidera également les autorités sur la manière de traiter la dengue.

Le journal de la presse en ligne indienne, le Financial Express Online, signale que Madagascar et les Comores recevront leur lot de comprimés d'hydroxychloroquine, et des pays comme Maurice, les Maldives et les Seychelles les ont déjà reçus. Selon le ministère des Affaires extérieures (MEA), ces pays avaient demandé l’aide de l’Inde pour faire face à la pandémie mondiale COVID-19 .

 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.