Société

Le mois de juin 2018 est classé au 5e rang des mois les plus chauds à Maurice

Vendredi 3 Août 2018

Le bilan climatique du mois de juin 2018 a été publié par les services météorologiques de Maurice. (Source : Cyclone Océan Indien)


Des températures particulièrement chaudes relevées

En général, le bilan des pluies durant le mois de juin de cette année, réalisé sur la période 1981/2010 à Maurice s’approche de la normale. Il faut toutefois savoir que les précipitations observées dans la partie sud sont plus importantes par rapport à la normale saisonnière.

En ce qui concerne la température, depuis 1969, le mois de juin de cette année 2018 figure au 5e rang des mois de juin les plus chauds, battant notamment quelques records : à Domaine les pailles le 20 (ancien record : 31.3°c) et à Port-Louis avec 31.9°c le 21 (ancien record : 31.8°c).

L’île Maurice n’est pas la seule concernée par ces importantes chaleurs.

L’île de la Réunion a également connu une situation identique avec un mois de juin 2018 classé au 6e rang des mois de juin les plus chauds depuis 1968.

Une fin du mois de juin marquée par une chute de la température

Le mois de juin s’est achevé sur une forte baisse des températures après un mois principalement chaud.

Le renforcement de la cellule anticyclonique engendrant l’arrivée d’air frais termine le mois sous des conditions correspondant à l’hiver austral.

A cette occasion, les températures minimales et maximales ont tous baissé.

Pour un mois de juin, Bagatelle le 29 avec 13.3°c (ancien record : 15.2°c) et Mon Loisir Sugar Estate le 28 avec 15.6°c (ancien record : 17.7°c), figurent dans les records de températures minimales.

Par ailleurs, les services météorologiques de l’île Maurice auraient constaté des périodes de flux caractéristique de l’été, de nord-ouest à nord-est. Cette situation serait anormale pour une période hivernale, selon le MMS.

 

Rédigé par E. Moris le Vendredi 3 Août 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.