Menu



International

Le milliardaire chinois Jack Ma offre des kits de dépistage et des masques aux pays africains dont Maurice


Rédigé par E. Moris le Dimanche 22 Mars 2020

Les Africains dont les Mauriciens recevront bientôt des kits de dépistage et des masques offerts par la Fondation du milliardaire chinois Jack Ma.



Le fondateur du géant de la distribution Alibaba a fait des dons similaires aux Etats-Unis, à l'Union européenne et à de nombreux autres pays. 

"L'Afrique peut avoir une longueur d'avance sur le coronavirus. A chacun des 54 pays africains, nous ferons don de 20 000 kits de tests, de 100 000 masques et de 1 000 combinaisons de protection à usage médical et d'écrans faciaux", indique un tweet publié sur le compte du fondateur d'Alibaba, le géant chinois de la distribution. Jack Ma y remercie le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed Ali.

Au total, 1,1 million de kits de dépistage, 6 millions de masques et 60 000 combinaisons de protection à usage médical et écrans faciaux seront livrés à Addis-Abeba, capitale de l'Ethiopie.

Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed Ali, a accepté de prendre la tête de la gestion de la logistique et de la distribution de ces fournitures aux autres pays africains, peut-on lire dans le communiqué diffusé par la Fondation Jack Ma. 

L'Ethiopie, qui accueille la capitale de l'Union africaine, pourrait s'appuyer sur sa compagnie nationale Ethiopia Airlines, leader sur le continent. D'ailleurs, contrairement à d'autres, le pays n'a pas suspendu ses vols avec la Chine. Les deux Etats entretiennent d'étroits liens économiques.

C’est l’Union Africaine qui va assurer la coordination de l’acheminement de l’aide aux différents pays en Afrique. A Addis-Abeba, c’est l’ambassade de Maurice qui assurera la liaison afin que l’aide soit acheminée vers le pays au plus vite.

Dimanche 22 Mars 2020


1.Posté par Baptiste le 22/03/2020 18:55 (depuis mobile)
Svp envoi des kit depistage et mask a l ile Rodrigues.merci

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.