Menu

International

Le militant nationaliste corse Yvan Colonna est décédé


Rédigé par E. Moris le Mardi 22 Mars 2022



Le militant nationaliste corse Yvan Colonna est décédé
Yvan Colonna, condamné en 2011 pour l'assassinat du préfet Erignac, violemment agressé le 2 mars par un détenu à la prison d'Arles dans les Bouches-du-Rhône, est décédé ce lundi à l'âge de 61 ans.

Le détenu corse, très grièvement blessé par un autre détenu, se trouvait depuis dans le coma. Il était en prison depuis 2003, pour l’assassinat du préfet Erignac. Rappelons que jeudi dernier, la justice avait accordé à Colonna une suspension de peine « pour motif médical ». Une demande récurrente de ses avocats, la loi prévoyant qu’une peine de prison puisse être suspendue en cas de pronostic vital engagé.

Yvan Colonna purgeait une peine de réclusion criminelle à perpétuité pour l'assassinat du préfet Claude Erignac en 1998 à Ajaccio.  Un geste revendiqué par un petit groupe dissident du FLNC, les « Anonymes », qui entendait ainsi créer un électrochoc parmi les nationalistes. L'homme s'était notamment rendu célèbre pour sa cavale de plus de quatre ans dans le maquis corse. 



 

Mardi 22 Mars 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.