Menu

Politique

Le «mécontentement» du député Soobeersingh Kenny Dhunoo fait suspendre une journaliste de la MBC


Rédigé par E. Moris le Lundi 25 Avril 2022

Le pauvre Kenny. Il n'a pas fini d'être la risée des Mauriciens. Le Mister Bean de la politique va être une nouvelle fois sous les feux des projecteurs, toujours pour de mauvaises raisons.



@ GIS Mauritius
@ GIS Mauritius
Lors de la séance parlementaire, le Pravind Jugnauth sera confrontée à la suspension de la journaliste Manisha Jooty de la MBC, pour n’avoir pas interviewé Kenny Dhunnoo (MSM). Tout un programme !

Rappelons que la direction de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) a suspendu la senior journalist Manisha Jooty avec effet immédiat, suite à un «cas suspect de mauvaise conduite» survenu le 10 décembre de l'année dernière, alors qu’elle couvrait l’avancée des travaux du Metro Express à Curepipe. Plusieurs députés de la circonscription étaient présents ainsi que le ministre du Transport Alan Ganoo. Mais le député Kenny Dhunoo n’aurait pas apprécié la façon dont la journaliste a couvert l’événement sur le terrain....Et comme si cela ne suffisait pas, cet élu de la circonscription n°17, Curepipe- Midlands, se pensant être le nombril du monde, aurait tendu sa carte de visite à la journaliste lui demandant si elle savait qui il était. 

Rappelons que lors de l’inauguration d’un pont rénové à Curepipe hier, le même Dhunoo a déclaré que « Bobby Hurreeram est le ‘Baahubali’ de la construction ». À chaque fois qu’il l’ouvre, cela se retourne contre lui. N’est-ce pas lui qui disait que Pravind Jugnauth avait « vaincu » la Covid-19 à une époque ? Si le ridicule pouvait tuer !

La MBC déboule en conférence de presse pour régler ses comptes avec Roshi Badhain
 

Lundi 25 Avril 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.