Menu

Société

Le litige Dental Council-Irfan Rahman clos


Rédigé par E. Moris le Jeudi 19 Mai 2022

Le commissaire électoral n’est pas un pourri ! C’est la conclusion à laquelle on pourrait arriver à la lecture de l’avis légal émis par le parquet.



Le litige Dental Council-Irfan Rahman clos
Rappelons qu’après la prise de fonction du nouveau président du Dental Council, Sailesh Bissumbhur, une polémique avait éclaté concernant le paiement des frais des officiers du bureau du Commissaire électoral qui avaient supervisé l’élection.

Une somme de Rs 80 000 avait été réclamée. La moitié avait déjà été payée. Mais le nouveau président refusait verser le chèque de Rs 40 000 au nom d’Irfan Rahman. L’affaire avait pris des proportions énormes. Irfan Rahman s’était justifié par le fait que son bureau n’a pas le droit d’avoir un compte bancaire et que, de ce fait, il était inévitable d’émettre tout paiement pour ses officiers à son nom ou celui d’un Returning Officer. Entretemps, le Dental Council a demandé un avis légal. Celui-ci est tombé. Le parquet conseille au conseil d’émettre le chèque à l’ordre d’Irfan Rahman directement 

Jeudi 19 Mai 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.