Menu



Politique

Le lion est de sortie : « C’est moi le danger. Je suis le seul à pouvoir l’arrêter»


Rédigé par E. Moris le Mercredi 16 Décembre 2020



Il n’est pas mort. Il ne dort pas non plus ! Ou plutôt, il s’est réveillé. Tous les scandales qui secouent le gouvernement ressemblent à une forte odeur de sang pour le carnassier qu’il est. Ainsi, Navin Ramgoolam a repris du poil de la bête.

« C’est moi le danger. Je suis le seul à pouvoir l’arrêter », a déclaré Navin Ramgoolam hier. Il participait à un dépôt de gerbes au Samadhi de Sir Seewoosagur Ramgoolam, dont on commémorait l’anniversaire de la mort. Le « il » en question, c’est bien entendu Pravind Jugnauth.

Navin Ramgoolam a ensuite commenté l’actualité, soulignant que le Premier ministre doit se rendre audevant le tribunal de Moka s’il est appelé à déposer dans le cadre de l’enquête judiciaire sur le décès suspect de Soopramanien Kistnen. Il a aussi indiqué que le regroupement de l’opposition a obtenu le feu vert de la police pour aller de l’avant avec la veillée prévue ce samedi 19 décembre en face du poste de police, de Moka

Mercredi 16 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.