Menu



Justice

Le jour de la disparition de Kistnen les caméras Safe City étaient opérationnelles


Rédigé par E. Moris le Mercredi 9 Décembre 2020



Révélation sur révélation ! Ce matin devant le tribunal de Moka, où se déroule l’enquête judiciaire visant à faire la lumière sur le décès plus que suspect de Soopramanien Kistnen, l’on a appris plusieurs informations importantes.

D’abord, contrairement à ce qui a été dit à la famille de l’agent du MSM, les caméras Safe City étaient opérationnelles dans la région de Telfair, Moka, le jour où Soopramanien Kistnen a disparu. De plus, l’on a appris que le sergent Yerukunundu, de la CID de Moka, est allé visionner les images au siège de Safe City à Ébène.

Enfin, la dernière fois que Soopramanien Kistnen a été filmé par l’une des caméras en question, il sortait de chez les Arian. Est-ce une coïncidence ?

En tout cas, le sergent a expliqué que vers 11 heures, l’agent du MSM se dirigeait vers un abribus. Il a ajouté que lorsqu’il est allé visionner les images en question, le cas était considéré comme un suicide. Toutefois, lors de l’enquête judiciaire, il a été question du rapport du patron de la MCIT, l’ASP Seebaruth, qui soutient que Kistnen avait pris le bus pour Rose-Hill vers 11h30 et qu’il aurait été aperçu à Rose-Hill vers 11h 53.

Mercredi 9 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.