Menu



Société

Le jeune Ameerh Naran étend sa filiale d’aviation privée de luxe Vimana à Maurice


Rédigé par E. Moris le Lundi 8 Février 2021



Descendant d'immigrants indiens qui ont construit un petit empire de fabrication de chaussures (Conte Shoes) au Zimbabwe, le jeune entrepreneur Ameerh Naran est un homme d'affaires reconnu par ses pairs.

Ameerh Naran possède une belle entreprise dans le domaine de l’aviation privée de luxe mais aussi le monde des jouets sexuels lucratifs. En constatant qu'ils étaient illégaux au Zimbabwe, Ameerh Naran a réussi à faire modifier la loi après trois ans de lobbying auprès du ministère de la Santé et du Conseil des censeurs - obtenant la première et unique licence du pays avec Good Vibrations, lancé en 2015.

Désireux de s'étendre aux Etats-Unis, le courtier en jets privés Ameerh Naran a créé en décembre une nouvelle filiale pour sa société basée à Maurice

Ameerh Naran a multiplié les projets fin décembre et s'est aussi lancé dans l'immobilier au Royaume-Uni. Naran a débuté dans la réservation et l'organisation de voyages en jets privés pour hommes politiques, très riches particuliers et hommes d'affaires en créant sa société Vimana en 2016. Sa dernière filiale Vimana USA a été enregistrée le 21 décembre et doit couvrir tous les Etats-Unis, avec l'ouverture d'un premier bureau à Los Angeles prévue dans les prochains mois.

Vimana, dont le nom en sanskrit désigne les chars célestes utilisés par les divinités hindoues, est basée à Maurice. Elle détient également des filiales au Royaume-Uni, à Dubaï et au Zimbabwe.

En raison de la pandémie mondiale, la demande pour les jets privés a augmenté parmi les plus fortunés. L'arrêt des lignes commerciales a poussé certains clients aisés à se tourner vers l'aviation pour particuliers. En dépit des restrictions de voyage, Naran a déclaré qu'il parvenait à satisfaire ses clients et à négocier des autorisations d'entrée sur le territoire et d'atterrissage dans les aéroports avec les autorités malgré les couvre-feu et les frontières partiellement fermées.

Avec l'argent dégagé par ses affaires aériennes, l'entrepreneur a pu se lancer dans la création d'une super-voiture à son nom : Naran, présentée pour la première fois en décembre dernier et produite par sa société éponyme Naran Automotive. Le concepteur automobile a fait construire 49 versions du coupé, qu'il espère vendre à 1,1 million de dollars l'unité.
 

Lundi 8 Février 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.