Menu


Politique

Le gouvernement se débarrasse de l’héritage de Collendavelloo


Rédigé par E. Moris le Mardi 14 Juillet 2020



Cela aurait pu s’appeler l’opération ‘Déivanisation’ des organismes parapublics. Le gouvernement entend se défaire de l’héritage du leader du Muvman Liberater comme ministre des Services publics.

Ainsi, après Dorina Prayag, redevenue téléphoniste/réceptionniste à la Central Water Authority, voilà que le chairman du conseil d’administration de ce même organisme, Geean Mahadeea, a été prié de prendre la porte de sortie.

Le drame de Geean Mahadeea, c’est qu’il venait tout juste d’être nommé. C’était le 22 mai dernier. Mahadeea ne sera pas le seul à prendre la porte. Hansrod Suleiman, le chairman du board de la Wastewater Management Authority s’en va lui-aussi. Du moins, il a été invité à partir. Mais certaines rumeurs veulent que les boards de ces deux organismes aient été révoqués.

Comme le titre de la chanson des Ogres de Barback, d’Ivan Collendavelloo bientôt « il ne restera rien »


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.