Menu



Politique

Le gouvernement garde le contrôle de six des sept Conseils de district


Rédigé par E. Moris le Mercredi 2 Décembre 2020



Grand-Port est désormais le petit village gaulois dans une zone contrôlée par les Romains. L'image est bel et appropriée. Car, même si le Parti travailliste se félicite d'avoir enlevé plusieurs villages aux dernières élections villageoises, les Conseil de district, eux, reste sous le contrôle du MSM et de ses alliés. Tous, à l'exception de Grand-Port. 

Dans cette collectivité locale du Sud-Est, Ravi Jangi, un pro-PTr, s'est fait élire à la présidence. Son adjoint est Roopesh Hoseeneea. Rappelons que le leader de l'opposition était présent à l'élection du président du conseil de Grand-Port ce matin. Il a indiqué que c'est une belle victoire pour le PTr et que cela montre que les régions rurales repassent sous la bannière rouge. 

Pourquoi les élections des présidents des conseils de district sont importantes, du moins à première vue?

Tout simplement, parce qu'elles donnent une perception que le gouvernement en place a le contrôle des collectivités locales et, par ricochet, des régions rurales. Cela ne veut pas dire que c'est la réalité. Mais la perception est importante. Surtout pour le parti au pouvoir, qu'il soit le MSM ou le PTr. Ces deux partis doivent montrer que les régions rurales leur sont acquises. Sinon, cela pourrait être l'hémorragie politique. Pour ce faire, ils sont prêts à altérer quelque peu la réalité. 

Il est un fait que plusieurs villages ont voté PTr aux dernières villageoises. Et alors que les rouges se félicitaient encore de cette victoire, les élus du gouvernement étaient déjà à l'oeuvre pour garder le contrôle des sept conseils de districts.

Il faut savoir qu'il y a 130 villages, dont 130 conseils de village. Chacun élit un représentant qu'il envoie siéger dans un des 7 conseils de district. Et ce sont ces conseillers qui élisent le président et le vice-président pour un mandat de deux ans.

Donc, depuis les résultats des élections villageoises, il y a eu des tractations pour envoyer le 'bon' conseiller de village au conseil de district et pour qu'il élise le 'bon' président. Tout indique que le gouvernement a réussi son coup. Six conseils de district sont dirigés par un pro-gouvernement. 

Ainsi, à Flacq, Ravi Juggoo accède à la présidence. Il sera épaulé de Chandradeo Ramroop. À Moka, Sudhir Soonarane est reconduit à la présidence. Il a Varghish Ramdenee pour adjoint. Rappelons que le Premier ministre était présent à l'élection. Moka tombe dans sa circonscription et il était hors de question de laisser un rouge prendre la président du conseil de district. À Savanne, le président est Narainsamy Seeneevassen, alors que Ludovic Labeauté est le nouveau président de Rivière Noire. Sunil Soomaroo est le nouveau président de Pamplemousses. Enfin, à Rivière du Rempart, Prembhoodas Ellayah est reconduit à la présidence.

Mercredi 2 Décembre 2020


1.Posté par Caro le 02/12/2020 18:11
le gouvernement et le PM ont sorti le porte monnaie pour acheter celui qu il fallait et le tour est joué! pauvres types et pauvre pays!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.