Menu


Politique

Le film ‘Prisoners of Paradise' produit par Alan Govinden, actuellement en tournage à Eureka


Rédigé par E. Moris le Dimanche 11 Octobre 2020



Loganaden Govinden, plus connu comme Alan, se présente comme un entrepreneur prospère de renommée mondial et président d'AMG International Film Ltd. 

Alors que son nouveau film, «Prisoners of Paradise» est en tournage actuellement  à Maurice, l'homme se retrouve dans la lumière des feux des projecteurs mais pour de mauvaises raisons. Son équipe était arrivée en avion privé à Maurice alors que les frontières étaient fermées, un dérogation qui avait fait tiquer plus d'un, sachant que des Mauriciens étaient toujours bloqués à l'étranger. L'équipe était hébergée et en quarantaine à l'hôtel «Voilà», à Bagatelle. 

Alan Govinden, producteur du film «Prisoners in Paradise», aurait acheté le terrain d’Angus Road du Premier ministre.

Ce Mauricien établi en Angleterre se retrouve dans un nouveau scandale politco-judiciaire avec une enquête de l’ICAC aux côtés de Pravind Kumar Jugnauth. La petite bombe est venue de Roshi Badhain, lors d'un congrès à Rose-Belle, le 7 août dernier:  «Kifer enn dimounn dan Langléter pou pey Rs 20 millions a enn lot dimounn dan Langléter pou dé zanfan miner enn politisien vinn propriyéter enn térin dan Moris?»

Roshi Bhadain avait révélé qu’un terrain de 7 023 mètres carrés avait été acheté à Angus Road, à Vacaos, au cours d’un deal entre deux personnes en Grande-Bretagne et transféré, bien des années plus tard, aux noms de deux des filles du Premier ministre.

Le leader du Reform Party soutient que le terrain en question jouxte la résidence du Premier ministre. La superficie est de deux arpents. Un montant de Rs 20 millions aurait changé de mains, selon Roshi Badhain, suite à cette transaction. Le leader du Reform Party dit aussi avoir donné des précisions à ce sujet à la Commission anticorruption et que certaines autorités britanniques enquêtent aussi sur l’affaire.

Une déposition à l’ICAC en 2011, qui n'a à ce jour, donnée aucune suite...

En conférence de presse, hier, samedi 10 octobre, Paul Bérenger a parlé d’allégations très graves et soutient que d’autres scandales éclateront en faisant référence au dénommé Alan Govinden. Le leader du MMM dit ne pas comprendre comment Pravind Jugnauth peut toujours être le Premier ministre du pays au vue de la gravité de cette affaire. Il revient aussi sur le silence de Pravind Jugnauth et soutient que c’est un aveu de culpabilité.



1.Posté par Karo le 12/10/2020 13:25
Des canailles et des truands de grands chemins

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.