Menu


Faits Divers

Le directeur de Top Fm porte plainte contre Inside News pour publication de fausses informations


Rédigé par E. Moris le Samedi 21 Novembre 2020



Il s’est rendu dans les locaux du CCID ce samedi. Non pas parce qu’il y était convoqué, mais pour porter plainte contre Inside News pour publication de fausses informations.

Balkrishna Kaunhye, directeur de Top FM, était accompagné de son homme de loi, Me Antoine Domingue. Il estime qu’une nouvelle publiée par le site proche du pouvoir lui porte préjudice. La brève en question évoque la décision de l’Independent Broadcasting Authority de demander à la Financial Intelligence Unit et la Mauritius Revenue Authority d’enquêter sur un moment de Rs 27 millions, supposément non-déclaré dans le bilan financier de la radio.

Pour le directeur de Top Fm, l’information est non seulement fausse, mais a été manipulée de sorte à faire accroire que la radio serait impliquée dans un possible cas de blanchiment d’argent. Top FM s’est d’ailleurs fendue d’un long communiqué pour expliquer qu’elle est disposée à donner des informations à l’IBA mais qu’elle craint que la divulgation des noms et détails de ses clients pourrait lui être préjudiciable.

Top Fm craint que, dans le cadre de la campagne du gouvernement contre elle, les clients seraient intimidés pour ne plus collaborer avec la radio. Et on ne peut dire, dans le cas présent, que Top FM a tort !


Lire également : Quel est le lien entre Sunil Gohin, l'ombre de la propagande du MSM, Mauritius Telecom, et des groupes socioculturelles ?

Pour qui roule Mekraj Baldowa, l'ancien directeur de la MBC ?

SherryGate : Murvind Beetun journaliste de Top Fm accuse Sunil Gohin de vouloir le soudoyer

Yusuf Mohamed : "je demande à la police d'arrêter les responsables de Wazaa et Inside news


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.