Société

Le désamour des touristes Réunionnais pour la destination Ile Maurice se confirme

Lundi 13 Mai 2019

Les Réunionnais boudent-ils Maurice ? Ils sont en effet de moins en moins nombreux à venir en vacances à Maurice. Le Journal de l'île de La Réunion, le JIR a titré en Une hier dimanche 12 mai : « Maurice c’est fini ? ».


Chiffres à l’appui, le JIR explique que les Réunionnais sont de moins en moins nombreux à venir en vacances à Maurice. Les raisons sont multiples malgré la campagne I Love Maurice, lancée en août de l’année dernière qui n’a pas séduit les Réunionnais. 

Une des raisons avancées par presque tous les opérateurs de l’industrie et autres analystes économiques, est le coût du billet d’avion. La desserte Réunion - Maurice a toujours été le billet d'avion le plus cher au monde.

Près de 250 kilomètres et une trentaine de minutes de vol pour un prix qui descend rarement sous les 250 euros, soit 10 mille roupies. Ce qui fait plus de 300 roupies par minute, et 40 roupies par kilomètre. 

Arvind Bundhun, directeur de la MTPA, s’est dit conscient qu’il faut renverser cette tendance à la baisse. Qui plus est, avec la France métropolitaine, Maurice était jusqu’à présent la destination la plus prisée des Réunionnais pour les vacances. Mais la fréquentation touristique connaît une baisse.    

Ils étaient 100 095 Réunionnais à visiter Maurice entre janvier et septembre 2018 contre un peu plus de 106 000 en 2017, à la même période. Soit une baisse de 6,4%. Un coup dur pour Maurice quand on sait que le tourisme réunionnais représente le deuxième plus gros marché de Maurice dans le secteur après la France métropolitaine.   

C'est donc tout sourire, que le PDG d’Air Mauritius, Somas Appavoo était dans une opération de reconquête et de séduction  en souhaitant renforcer sa présence sur l’aéroport de Pierrefonds, au sud de La Réunion.  

Entre 2016 et 2018, le nombre de passagers entre l'île sœur et l'aéroport de Pierrefonds a par contre doublé, passant de 25 000 à 67 000 clients. De quoi "donner plus d'appétit pour aller de l'avant". Air Mauritius mise désormais sur 76 000 passagers en 2019.  

Le premier vol de l’Airbus A330neo est prévu au départ de Pierrefonds le 7 septembre prochain, à l’occasion de la visite du pape à Maurice, le 9 septembre.      

Sur le même sujet : Air mauritius s'envole depuis Pierrefonds avec son A330neo pour la visite du Pape  

Rédigé par E. Moris le Lundi 13 Mai 2019


1.Posté par Franck eric le 13/05/2019 21:51
Le prix du billet d'avion est un énorme frein. Les Réunionnais voyagent beaucoup en Europe et se déplacent en avion sur place. Les prix pratiqués par les low-cost montrent que les 2 compagnies Air Austral et Air Mauritius, depuis des années se gavent sur le dos des Réunionnais. Alors ces derniers en ont marre !

2.Posté par Le paille en queue le 14/05/2019 11:58
Le coût du billet est exorbitant, ce n'est pas nouveau. En Europe un Paris-Rome coûte 70 €, Un Paris Madrid se trouve à 50 € : 2 heures de vol pour 1200 k/m.

Les Cies Air Mauritius et Air Austral ne sont pas les seules à se goinfrer sur le dos Réunionnais, les taxes perçues par l'aéroport de Roland Garros sont astronomiques, elles plombent le prix du billet également, mais de cela personne n'en parle et c'est bien dommage.

3.Posté par Gregory Badat le 15/05/2019 07:26 (depuis mobile)
En plus il prenne des compagnie low cost mais avec la continuité territoriale qui peut retirer 300 a 450 sur le billet donc un billet low cost de 500 euros chez french bee moin 300 euris bin c plus avantage de partir en métropole

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.