Faits Divers

Le corps de l’enseignante de 25 ans retrouvé à Congomah et le petit ami passe aux aveux…

Vendredi 14 Septembre 2018

Abhishek Dhansoo a reconnu le meurtre de Benazir Gheesa. C’est d’ailleurs lui qui a emmené la police à l’endroit précis où il avait abandonné le corps de l’enseignante de 25 ans après l’avoir rouée de coups. 

L’enseignante, qui travaille au collège DAV, à Morcellement St-André, était portée manquante depuis hier. C’est sa mère qui avait signalé sa disparition.

L’enquête policière s’est rapidement dirigée vers Abhishek Dhansoo, un mécanicien de 28 ans, habitant Ilot. 

Il a indiqué avoir rencontré Benazir Gheesa mercredi à Terre Rouge. Les deux se sont ensuite rendus à Montagne Longue où ils se sont disputés.

Le mécanicien a précisé être rentré chez lui. Mais des traces dans son cou ont intrigué les policiers. Abhishek Dhansoo a répliqué qu’après la dispute, il a tenté de mettre fin à ses jours. Les policiers l’ont ainsi admis à l’hôpital. 

Entretemps, les recherches ont démarré dans la région de Montagne Longue. Comme elles ne donnaient rien, les policiers ont demandé à Abhishek Dhansoo de les accompagner pour leur montrer le lieu exact où il a quitté Benazir Gheesa. 

Plus tard, Abhishek Dhansoo passait aux aveux.

Rédigé par E. Moris le Vendredi 14 Septembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.