Justice

Le chef juge veut briser la perception que les avocats seraient des profiteurs

Jeudi 22 Novembre 2018

Le chef juge ne rate aucune occasion pour demander aux membres du barreau de se ressaisir. Une partie de son intervention, à la Mauritius Bar Conference 2018, était évidemment axée sur la profession légale.

Ainsi, Keshoe Parsad Matadeen a rappelé que la perception est forte que les avocats « sont comme les commerçants qui profitent des malheurs des autres » pour s’enrichir.

Pour lui, il y a une mauvaise réputation entourant la profession, dont les membres doivent tout mettre en œuvre pour s’en débarrasser. Ainsi, il plaide pour que les fautes professionnelles soient punies. Car, a-t-il dit, la survie de la profession est tributaire du niveau de confiance de la population dans le judiciaire.

Keshoe Parsad Matadeen intervenait à l’ouverture de la Mauritius Bar Conference. Un discours qui réjouit le président du Bar Council, Me Hervé Duval Jr. Ce dernier  a indiqué que tout est mis en place pour obtenir « ce regain d’orgueil ».

Par ailleurs, une application mobile, ‘Mauritius Bar Association App’, a été lancée durant la conférence. Elle comprend un annuaire contenant les numéros de contact des hommes de loi, la location des cours de justice, des prisons et des postes de police… ainsi que le code d’éthique de la profession légale.

Rédigé par E. Moris le Jeudi 22 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.