Justice

Le chef juge invite le Commissaire électoral et l’ESC dans l’affaire de Rezistans ek Alternativ

Vendredi 10 Mai 2019

L’affaire opposant Rezistans ek Alternativ à l’État, concernant l'obligation faite à tout candidat à des législatives de déclarer son appartenance ethnique, aura deux autres protagonistes.

À l’appel du cas ce matin en cour suprême, le chef juge Eddy Balancy, qui est épaulé par le Senior Puisne Judge Asraf Caunhye, a demandé au Commissaire électoral et à l’Electoral Supervisory Commission de se joindre aux débats.

Le no 1 du judiciaire a justifié cette demande par le fait que ces deux organismes « connaissent mieux le terrain ».  Le représentant de Resistans ek Alternativ a indiqué qu’il n’avait aucune objection. Mais du côté de l’État, la représentante n’a pas encore donné son point de vue. L’Acting Assistant Solicitor General Prameeta Goordyal-Chittoo a indiqué qu’elle devait consulter son supérieur, le Solicitor General.

La séance a été suspendue et reprendra vers 14h30. Rappelons que l’affaire sera prise sur le fond devant le Full Bench de la Cour suprême le 17 mai 2019.

Rédigé par E. Moris le Vendredi 10 Mai 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.