Faits Divers

Le chef juge accuse un chauffeur de bus de tentative de meurtre et dénonce le traitement que lui a octroyé le CP

Vendredi 26 Avril 2019

Sale temps pour le Commissaire de police !

Outre les déclarations de l’ASP Boodhram indiquant qu’il serait personnellement intervenu pour l’octroi d’un passeport à Mike Brasse (qui sera arrêté pour possession de drogue à La Réunion), voilà qu’il est la cible des critiques de nul autre que le chef juge.

Mais démarrons par le commencement ! Jeudi soir, le chef juge a porté plainte à la police contre un chauffeur d’autobus. Il accuse ce dernier de tentative d’assassinat. La déposition a été consignée au poste de police de Rose Hill.

Eddy Balancy raconte que dans la soirée, vers 20h 30, à Beau-Bassin, il a essayé d’arrêter un autobus afin que son chauffeur (du chef juge) puisse monter et rentrer chez lui. C’était le dernier autobus pour Eau-Coulée.

Mais, le conducteur du bus aurait foncé le véhicule sur lui. Le chef juge dit avoir évité de justesse d’être écrasé par le véhicule. Il a alors noté la plaque  d’immatriculation et appelé au poste de police de Rose-Hill pour relater l’incident.

L’autobus a été intercepté plus loin par des policiers, qui ont demandé des explications au chauffeur. Ce dernier a expliqué qu’il avait des passagers à bord et qu’il devait continuer sa route. Ce qui a mis Eddy Balancy hors de lui.

Il dénonce le fait d’avoir dû attendre 45 minutes pour qu’un haut gradé se pointe au poste. Il a alors appelé Mario Nobin pour lui fait part de son insatisfaction. Mais le traitement que le commissaire de police dit avoir reçu de Mario Nobin était décevant. Eddy Balancy soutient que ce dernier n’a pas assumé ses responsabilités.

Rédigé par E. Moris le Vendredi 26 Avril 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.