Menu

Société

Le cas Phooker : les anciens parlementaires mauriciens alertent les instances internationales


Rédigé par E. Moris le Samedi 21 Août 2021



Le Parlement est fermé pour cause de vacances, mais reste sous le feux des projecteurs. Et pour cause, Alain Laridon, Armoogum Parsuramen, Bashir Khodabux et Suren Dayal étaient face à la presse ce samedi afin de dénoncer les conduites de Sooroojdev Phokeer, le Speaker de l'Assemblée.

Les anciens parlementaires ne lâchent pas prise. Pour eux, la réponse de la Commonwealth Parliamentary Association, en réaction à leur pétition, est très encourageante. La pétition dénonce  l’expulsion d’Arvin Boolell et l’attitude du Speaker envers Rajesh Bhagwan entre autres.

Le plaisir pervers de Sooroojdev Phokeer d'humilier ses victimes

Dans une correspondance, la secrétaire général de la CPA, Patricia Scotland QC, affirme que la situation sera suivie de près et que le président de l’Association à Londres ainsi que celui en charge de la région africaine en seront informés. Pour rappel, 27 anciens parlementaires ont signé la pétition et huit autres ont donné leur accord verbal.

Paul Bérenger : « Si je suis convoqué en cour, il est évident que je dirai tout ce que je sais »

Les anciens parlementaires ont également évoqué, le rappel de l’actuel Speaker comme ambassadeur en Égypte, alors que Paul Bérenger était alors Premier ministre. Ils ont fait ressortir que la deuxième étape sera d’informer les Nations Unies si le Premier ministre ne réagit pas pour révoquer le Speaker.
 

Samedi 21 Août 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.