Menu



Société

Le cardinal Maurice Piat : « La richesse d’un pays est le niveau de solidarité et non le revenu moyen »


Rédigé par E. Moris le Mercredi 25 Août 2021



L’homélie du patron du Diocèse de Port-Louis à l’occasion de la messe de la Saint Louis est un moment très attendu. Car l’évêque de Port-Louis, quel qu’il soit, envoie toujours des messages… qu’il faut savoir décoder. Cette année n’a pas été une exception.

À l’occasion de la messe de la Saint-Louis, le cardinal Maurice Piat a expliqué que la solidarité entre les citoyens est le meilleur baromètre pour évaluer la vraie richesse d’un pays. « La vraie richesse d’un pays ne tient pas qu’à la hauteur des revenus moyens de ses citoyens mais à la hauteur du niveau de solidarité qui est vécu entre les citoyens », a déclaré le cardinal Piat dans son homélie ce matin.

Il célébrait la messe célébrée à l’occasion de la fête de la Saint-Louis, à la Cathédrale de Saint-Louis à Port-Louis. Une messe à laquelle le Premier ministre a assisté. Le cardinal Piat a aussi mis l’accent sur les valeurs qui peuvent assurer la prospérité d’un pays sur le long terme, notamment l’intégrité et la fraternité, entre autres.

Il a aussi déclaré que chaque citoyen, pour le bien du pays, a le devoir de jouer un rôle dans le maintien de l'intégrité et de l'honnêteté. Il a aussi souligne que l'engagement pour la transparence et la lutte contre toutes sortes de corruption relève du devoir de tous.

Le cardinal Maurice Piat a encouragé les citoyens à « reconnaitre l’autorité légitime du pays sans outre passer l’autorité divine ». Pour lui, « le pays a besoin bien plus qu’un nouveau départ mais d’un nouveau souffle qui constitue le socle de notre démocratie ».

Rappelons que le président de la République, Pradeep Roopun, le vice président, Eddy Boissezon, le Premier ministre, Pravind Jugnauth et plusieurs ministres étaient présents.


Mercredi 25 Août 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.