Menu


Politique

Le cannabis sera un thème de la campagne électorale


Rédigé par E. Moris le Jeudi 30 Mai 2019



C’est certain ! Après que plusieurs formations politiques aient indiqué qu’ils sont en faveur de la dépénalisation du cannabis et que Navin Ramgoolam ait déclaré qu’il est pour un assouplissement envers les consommateurs de gandia, la réplique du gouvernement ne s’est pas fait attendre.

Ce jeudi, le ministre de la Santé a insisté que les soins médicaux à base du cannabis sont limités. « Le cannabis contient des produits chimiques. Certes, un de ses agents chimiques peut soigner certains patients, mais pas tous », a déclaré Anwar Husnoo ce matin à la SSS Simadree Virahsawmy.

Il a indiqué, dans son discours officiel, que consommer du cannabis peut résulter dans certaines formes d’addiction. Le représentant de l’OMS à Maurice a indiqué que l’organisme international a autorisé l’utilisation du cannabis pour la production de certains médicaments, mais pas pour être utilisé comme cigarettes. 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.