Menu

Société

Le « boussou…gate »


Rédigé par E. Moris le Jeudi 6 Mai 2021



Kalpana Koonjoo-Shah jure par tous les dieux de l’Olympe et des autres mythologies qu’elle n’a pas prononcé les mots en question. Dans une vidéo, elle révèle avoir porté plainte à la Cybercrime Unit hier. Elle dit aussi avoir demandé à la Clerk de l’Assemblée nationale d’instituer une enquête. 

Mais cela, on le savait déjà. Car le bureau du Clerk avait déjà émis un communiqué pour indiquer que la requête de Kalpana Koonjoo-Shah avait été acceptée. Et que, tel Columbo, ou plutôt Hercule Poirot à en croire le physique, Sooroojdev Phokeer allait mener l’enquête … avec sobriété ! 

Kalpana Koonjoo-Shah en mode "pa moi sa"

Mais pour permettre à Sherlock Phokeer de mener à bien son investigation, la Clerk a écrit au Commissaire de police pour solliciter l’aide de la Cybercrime Unit. Apparemment, il faut les experts de cette unité, lorsqu’ils ne partagent pas de photos sur des plateformes d’échanges, pour comparer la vidéo qui circule avec l’enregistrement officiel des débats. 

Mais comment éviter que l’enregistrement, lui-même, n’ait pas été manipulé ? Stéphanie Anquetil a pensé à la question. Elle a ainsi pris les devants pour demander au Speaker de sauvegarder les enregistrements afin d’éviter toute manipulation. Est-ce que Sooroojdev Phokeer est la personne indiquée pour éviter une telle éventuelle tentative ? Ne pourrait-il pas être un professeur James Moriarty déguisé en Sherlock Holmes ? 

Joanna Bérenger n’a certainement pas l’âge d’avoir regardé goulument ces dessins animés d’un autre temps. Tout ce qui l’intéresse, c’est que le Speaker sanctionne le ou la parlementaire qui pourrait avoir prononcé ces mots dans l’éventualité que cette personne ne présente pas des excuses pour avoir osé débiter de telles grossièretés dans une Assemblée nationale qui n’a plus rien d’auguste !

Jeudi 6 Mai 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 06/05/2021 19:17
bon mais je ne comprends rien a ce que qqun aurait dit
c est du charabia tel b***** g$ù!§ f µ£%§? k
sans citer quiconque qu est ce qui aurait eté dit ??

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.