Menu



Politique

Le Ptr pas dans le désespoir pour croire dans L'espoir


Rédigé par E. Moris le Mardi 20 Juillet 2021



Au terme du bureau politique hier, lundi 19 juillet, le PTr s'est réuni face à la presse. L'ancien Premier ministre a fait un tour d'horizon sur l'actualité en démarrant avec la crise sanitaire dans le pays. Pour lui, il ne fait aucun doute que le pays traverse une troisième vague avec des centaines de cas par semaine.

Le leader du Ptr s'est interrogé si il n'y aurait pas une politique d'immunité collective en laissant la situation s'aggravée.

Il a aussi remis en cause les chiffres annoncés du nombre de décès liés au Covid par les autorités et la gestion sanitaire dans les dortoirs. Il a qualifié « d’insouciance » l'attitude de la ministre de l’Education concernant la fermeture des établissements scolaire : « La vie de nos étudiants est en danger et en péril. C'est une abdication criminelle de la responsabilité de la ministre. Li unfit. »

Revenant sur l'interview de Obeegadoo sur CNN concernant la réouverture des frontières, il souligne le bon anglais de ce dernier mais déplore la fausse impression donnée à l'international.

Concernant la révision du système de pension avec la mise en place de la Contribution Sociale Généralisée (CSG), l’ancien Premier ministre dénonce une véritable bombe à retardement, avec un Padayachee qui manipule la population.

« Notre adversaire, c’est le MSM »

Navin Ramgoolam a une nouvelle rappelé que « notre adversaire n’est pas Xavier-Luc Duval, Nando Bodha, Paul Bérenger ou Roshi Bhadain. C’est le MSM », qui « détruit ce pays ».

Si le PTr conserve « collaboration » au sein du parlement avec les partis de l’opposition (Xavier-Luc Duval, du Parti mauricien social-démocrate, Paul Bérenger du Mouvement militant mauricien (MMM), Nando Bodha et Roshi Bhadain du Reform Party), regroupés sous la bannière de l’Alliance de l’Espoir, Navin Ramgoolam, martèle que son parti garde son autonomie.

« Nous ne sommes pas dictés par les autres. Nou konn nou lafors. Nous garderons notre autonomie. Il n’y a aucune alliance ». Et de conclure : « Se zot ki pe rod nou (…) Nou dir thanks, but no thanks ».

Ramgoolam soutient que le parti travailliste ne participera pas ce mardi à la réunion des groupes de l'opposition parlementaire et avant de discuter tout rapprochement avec l'alliance de l'espoir certains points doivent être éclaircis.

Mardi 20 Juillet 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.