Menu



Politique

« Le Président ne connait pas la Constitution » affirme Bérenger


Rédigé par E. Moris le Samedi 2 Octobre 2021



Paul Bérenger est revenu sur les nominations éventuelles au sein de l’Electoral Supervisory Commission et l’Electoral Boundaries Commission. Il a rappelé une nouvelle fois que la Constitution prévoit qu’avant de faire des nominations au sein de cet organisme, le président de la République doit consulter le Premier ministre, le leader de l’opposition et tous les leaders des partis représentés au Parlement. Il est même allé jusqu’à indiquer que s’il était président, il aurait aussi consulté Nando Bodha. 

Mais pour le leader du MMM, il est inacceptable qu’un chef de l’État « n’ait pas conscience de sa valeur et ne connait pas la Constitution » qu’il est censé défendre. Cependant, Paul Bérenger a précisé qu’il semble que les freins ont été appliqués concernant les nominations prévues. 

Paul Bérenger a aussi commenté l’affaire St Louis. Il a déclaré qu’il a été le premier politicien à avoir dénoncé le contrat alloué à la firme BWSC. Il a laissé entendre que l’Icac pourrait s’intéresser à ses comptes bancaires. Ce qui lui fait dire : « Zot pou decouyonne ! »

Paul Bérenger a aussi évoqué le dossier de l’éducation. Il a déclaré que Cambridge a reconnu son erreur concernant la matière Design & Technology. Il a déclaré que si la liste des lauréats doit être modifiée, il est « hors de question » que ceux dont les noms ont été proclamés se voient enlever leurs bourses. « Ce n’est pas leur faute, ni celle de leurs parents », a-t-il déclaré. 

Il a aussi demandé au gouvernement de subventionner ceux qui devront refaire le SC et le HSC « en cette année de de Covid ».

Samedi 2 Octobre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.