Menu


Société

Le Président du Macoss, Suraj Ray fait l’objet d’une motion de blâme


Rédigé par E. Moris le Vendredi 20 Décembre 2019



Le Macoss n’a jamais été un long fleuve tranquille. Il n’est pas près de l’être. Ainsi, ce samedi, l’actuel président, Suraj Ray, va faire l’objet d’une motion de blâme.

Ce 21 décembre a lieu l’assemblée générale de l’organisme supposé regrouper toutes les ONGs. Secousses et remous sont au rendez-vous actuellement.

Parmi les contestataires, Prakash Chadee, Deputy Chairperson du Macoss. Il animait un point de presse mercredi après-midi à Port Louis et a dénoncé la manière de faire du président.

Prakash Chadee a indiqué que Suraj Ray ne fait pas l’unanimité. Mais le principal concerné dit avoir toujours agi avec impartialité et dans la transparence. Il dit être victime d’une campagne de mensonges et de calomnies.

En tout cas, c’est sain de voir des travailleurs sociaux, supposés avoir un très grand cœur et œuvrer pour aider les personnes en détresse, s’étriper.

Notons aussi que des irrégularités avaient été constatées concernant l’organisation des élections pour constituer le nouvel exécutif. Ce qui fait que le scrutin avait été annulé une première fois par le bureau du commissaire électoral. 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.