Politique

Le Premier ministre Pravind Jugnauth : Deux démissions coup sur coup sont «un coup dur»

Vendredi 27 Juillet 2018

C'est un exercice dont il aimerait s'en passer, mais depuis son mandat comme chef du gouvernement, il n'est pas épargné par les scandales.


A peine rentré de vacances, aucun répit pour Pravind Jugnauth.

Il a eu écho du mauvais comportement de son ministre de la Bonne gouvernance et des services financiers qui aurait giflé un photographe dans un mariage, le désaveu public de son père ministre Mentor à l'encontre du commissaire de police Mario Nobin et cet encombrant rapport de la commission d'enquête sur la drogue...

Deux membres de son gouvernement sont ministre incriminés par le rapport Lam Shang Leen. Acculé et n'ayant pas le choix, l'urgence  été de prendre les devants avant que ça n'éclabousse tout le monde, si ce n'est déjà fait.

Roubina Jadoo-Jaunbocus ministre de l'Egalité des genre et fidèle lieutenant de l'ex ministre Soodhun ainsi que Sanjeev Teeluckdharry, Deputy Speaker ont préféré «step down»pour se défendre.

Ces deux démissions coup sur coup sont «un coup dur», reconnaît le chef du gouvernement.

Elles sont toutefois nécessaires «par principe» en rappelant qu'il avait démissionné comme ministre en attendant que l’appel dans le cadre de l’affaire Medpoint soit entendu et le jugement rendu.

La Vice Prime minister Fazila Jeewa-Daureeawoo assurera l’intérim à l’Egalité des genres.

Rédigé par E. Moris le Vendredi 27 Juillet 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.