Politique

Le PTr veut faire le grand ménage

Jeudi 30 Janvier 2020

À bas les traîtres et les collabos ! Le Parti travailliste s’est engagé dans un grand exercice de nettoyage des écuries d’Augias.

Ainsi, le leader a annoncé hier que tous ceux qui ont œuvré contre les intérêts du parti, c’est-à-dire en étant candidats indépendants, ou qui n’ont pas soutenu le parti, seront sanctionnés. Mieux, ils seront éjectés du Parti travailliste.

Parmi ceux visés, il y a Pratibha Bholah, Balkissoon Hooloom Raj Penthiah et Yatin Varma. Il semble que les critiques de ce dernier dans la presse, après la défaite, sont restées en travers de la gorge de la direction. 

D’autre part, le parti a procédé à une restructuration. Pour faire plus simple, des responsabilités ont été confiées aux élus… pour qu’ils ne demeurent pas oisifs. Ainsi, le jeune David, Fabrice de son prénom, est le nouveau président de l’aile jeune alors que Stéphanie Anquetil est la nouvelle présidente de l’aile féminine.

Pour ce qui est des commissions, le Dr Farad Aumeer va présider celle de la Santé, Mahen Gungaparsad celle de l’éducation, Ritesh Ramful l’agro-industrie, Ranjiv Woochit les administrations régionales, Patrick Assirvaden les utilités publiques et Eshan Juman le sport. Osman Mahomed et Michael Sik Yuen auront plus de boulots. Ils sont en charges de deux dossiers chacun. L’énergie etl’environnement pour le député du no 2 et la culture et le tourisme pour celui du no 17.

D’autre part, Navin Ramgoolam a déclaré que c’est une tragédie que 30% seulement des élèves ont pu accéder en Lower VI. Le PTr, dit-il, prend l’engagement d’abolir le critère de 5 Credits afin de donner plus de chances aux élèves mauriciens.

Rédigé par E. Moris le Jeudi 30 Janvier 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.