Menu


Politique

Le Muvman Liberater était déjà au point mort selon Anil Gayan


Rédigé par E. Moris le Samedi 27 Juin 2020



Le Muvman Liberater a un Deputy Leader répondant au nom d’Anil Gayan. Il a aussi un président répondant également au nom d’Anil Gayan.

Le hic, c’est que la dernière réunion du Muvman Liberater remonte à décembre 2019 ou janvier 2020. C’est ce qu’Anil Gayan a déclaré hier sur une radio.

Donc, lorsqu’Ivan Collendavelloo affirme qu’il va consulter son parti, reste à savoir à qui il fait référence. Car selon Anil Gayan, il n’y a plus de relations entre Collendavelloo et lui. Même pas de communication téléphonique depuis la dernière réunion du parti… à l’exception de quelques messages.

Néanmoins, il insiste qu’il n’a jamais eu de communication l’informant qu’il n’est plus dirigeant du ML. Anil Gayan est presque allé jusqu’à dire que le parti ne semblait pas avoir été en vie ces derniers mois. Mais c’est concernant le prochain move de son ancien confrère d’armes que les propos de Gayan sont intéressants. Il se demande ce que vont faire les deux autres élus du ML. Vont-ils suivre leur leader ? 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.