Menu

Politique

Le LPM pense à l’avenir et accuse le PM de sédition


Rédigé par E. Moris le Samedi 1 Avril 2023



Sédition ! Fallait le faire ! C’est pour sédition que Jean-Claude Barbier et Raouf Khodabaccus ont porté plainte contre le Premier ministre ce vendredi.

Quelques heures plus tard, trois autres dirigeants ont tenu une conférence de presse. Mais restons sur sédition ! Il fallait chercher ce délit. Tout laisse croire qu’il découle des réminiscences de l’empire coloniale… Car selon une section du code pénale, il est dit que s’attaquer à l’administration de la justice équivaut à la sédition.

Mais il faut situer les choses dans leur contexte. À l’époque, il était interdit aux pygmées, qu’étaient les Mauriciens pour les Britanniques, de s’attaquer à tout ce qui était British. Est-ce que ce délit peut toujours tenir ? Le fait est qu’il figure dans la loi. Maintenant, est-ce que la police va sévir contre le Premier ministre ? Il ne faut pas rigoler non plus.

Mais José Moirt a la réplique. Il affirme qu’il ne faut pas penser qu’à aujourd’hui. « C’est un cas de sédition. Car c’est un crime que de s’attaquer à l’état de droit. Certes, la police ne va pas agir. Néanmoins, Pravind Jugnauth ne sera pas Premier ministre éternellement », a-t-il déclaré… non sans raison. Sauf que contrairement aux dieux de la mythologie romaine, nous n’avons pas le temps. On veut des sanctions tout de suite. Mais non ! Prenons notre temps… La revanche ne sera que plus douce.

Samedi 1 Avril 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H