Menu


Société

Le GM s’emmêle les pinceaux et fait preuve d’amateurisme sur le cas de la Trémoille


Rédigé par E. Moris le Samedi 28 Décembre 2019

Si cela ne relève pas d’amateurisme et d’incompétence, alors cela y ressemble fortement !



Hier, dans le compte-rendu des délibérations du Conseil des ministres, il est précisé noir sur blanc que le gouvernement s’offusque d’une fake news indiquant que Gabriel Louis de la Trémoille a été nommé consul de Maurice en France et auprès de l’Union européenne.

Le Conseil des ministres insiste que tel n’a jamais été le cas, que l’ambassade de France a été informée de l’affaire et qu’une enquête a été initiée par la police. Super ! Sauf que le gouvernement lui-même a contribué à propager ce qu’il qualifie de Fake News.

D’abord, il y a un document qualifié de décret, soi-disant émanant de la présidence de la République et indiquant Gabriel Louis de La Trémoille est nommé consul de la République de Maurice en France. C’était le 22 décembre dernier !

Était-ce un faux communiqué et un faux décret ? Si oui, comment se fait-il qu’il ait été publié sur le compte Twitter de la diplomatie mauricienne ?

En plus, le communiqué a été retweeté le même jour et par Pradeep Roopun, donc le président de la République, et par Pravind Jugnauth, le Premier ministre.

Qui s’occupent des tweets des principaux personnages de l’État ?

Ne voilà-t-il pas que le vendredi 27 décembre, le Conseil des ministres soutient que Gabriel Louis de La Trémoille n’a jamais été nommé Consul de Maurice en France. Il faut souligner aussi que, plus tôt, le ministère des Affaires étrangères a émis un communiqué pour démentir cette nomination et préciser que Vijayen Valaydon est l’ambassadeur de la République de Maurice en France. Et pour corser le tout, notons que le 3 décembre, sur sa page Twitter, le Premier ministre mauricien, Pravind Jugnauth, a souhaité un joyeux anniversaire à Prince Marvin, fils du Prince@delaTremoille, qui est décrit comme un « investisseur important » à Maurice.

Qu’est-ce qui a fait gripper la machine ? Pourquoi une telle embrouille ?

En tout cas, tout cela ne fait pas honneur à la diplomatie mauricienne, dirigée par Nando Bodha. Mais bon, à Maurice et sous un gouvernement Jugnauth, un ministre avait déjà usurpé les pouvoirs de la diplomatie mauricienne en émettant un communiqué pour soutenir l’Arabie saoudite dans un conflit avec son voisin.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.