Politique

Le GM n’avait d’autre choix que de permettre à Lottotech de faire un second tirage hebdomadaire

Mardi 30 Octobre 2018

En décidant d’abolir les cartes à gratter et les publicités entourant les jeux du hasard à Maurice, le gouvernement s’était peut-être rendu coupable de rupture de contrat.

En tout cas, la Loterie Nationale avait initié des actions en ce sens devant la justice. C’est ce qui explique que le gouvernement n’a eu d’autre alternatives que de trouver un accord à l’amiable avec Lottotech et lui permettre de procéder à un second tirage hebdomadaire (le mercredi).

Au cas contraire, l’État aurait dû débourser une grosse somme d'argent afin de compenser la compagnie.

Lors de ces négociations, l’État a aussi accepté de renouveler le permis d’opération de Lottotech jusqu'en 2029 et de permettre un troisième tirage si la Loterie Verte passe sous la tutelle du Lottotech.

Pravind Jugnauth a aussi annoncé que 44 des 65 employés de la Loterie Verte sont réembauchés par le Lottotech.

Soulignons que jusqu’en 2029, aucune autre compagnie ne pourra opérer le Loto à Maurice.

Rédigé par E. Moris le Mardi 30 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.