Menu


Société

Le DPP induit en erreur à en croire le DCP Jangi


Rédigé par E. Moris le Vendredi 11 Septembre 2020



Le patron du Central CID a déclaré que les ministres Ramano et Maudhoo ont déjà donné leurs versions à la police. Le DCP Heman Jangi s’en est targué sur une radio ce matin.

Sauf que hier en cour, le DPP, dans une déclaration lue par son représentant, a indiqué ne pas être en présence de la version des quatre personnes mises en cause par Bruneau Laurette à travers ses private prosecutions. En fait, il n’y a pas que les deux ministres. Le directeur des affaires maritimes, Alain Donat, et le capitaine du Wakashio ont aussi donné leur version respective.

Pourquoi le DPP a-t-il dit une telle bêtise en cour ? Tout simplement parce que l’exercice a eu lieu mercredi, soit la veille de la comparution des quatre personnes devant le tribunal de Mahébourg. Et Heman Jangi de pousser quelque peu le bouchon. « Peut-être que le DPP n’est pas au courant » que ces personnes ont été interrogées, a-t-il déclaré. Notamment par un CCID qui fait son boulot. 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.