Menu



Société

Le Covid-19 éclipse les journées mondiales


Rédigé par E. Moris le Vendredi 26 Novembre 2021



Aujourd’hui, c’est Covid, Covid et Covid pardi ! Les journées internationales, on s’en fout, comme dirait l’autre. Et pourtant, des drames se jouent.

Rappelons que hier, jeudi 25 novembre, la planète a célébré la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Et à part une ONG, SOS Femmes, qui a tiré la sonnette d’alarme sur ce fléau, cette journée mondiale et ce thème est passé complètement sous silence.

Difficile de dire si la ministre a eu un mot pour l’occasion ! Mais heureusement Ambal Jeanne, directrice de SOS Femmes, est là. Elle a expliqué que depuis le début de 2021, SOS Femmes a accueilli environ 300 victimes de violences conjugales. Et d’ajouter que le confinement n’a rien amélioré.

Rappelons que ce vendredi 26 novembre, c’est la journée mondiale des aides-soignants. Pour ces derniers, le problème est simple. Ils souffrent beaucoup… mais d’un manque de reconnaissance. Ils rappellent qu’ils sont des frontliners comme les autres et qu’ils ne rigolent pas en ce moment. Ainsi, il y a des appels pour une revalorisation de leur travail et même un changement au niveau de l’appellation.

Vendredi 26 Novembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.