Menu



Société

Le Bar Council ne donnera pas suite à la plainte du CEO de Mauritius Telecom, Sherry Singh contre Akil Bissessur


Rédigé par E. Moris le Mercredi 16 Juin 2021



Sherry Singh, le Chief Executive Officer de Mauritius Telecom  (MT) et super conseiller au Bureau du Premier ministre avait logé une plainte en Cour suprême le 26 avril 2021 contre l’avocat Akil Bissessur et porté plainte auprès du Bar Council.

Sherry Singh, descendant d'une supposée lignée royale n'avait pas supporté que les allégations d'un terrain "Au bout du monde" et son ascension financière soient étalées au grand jour. Selon Sherry Singh, les quatre vidéos publiées sur les réseaux sociaux par l'avocat portent atteinte à sa réputation dans le but de le calomnier sur Facebook et portant sur sa fortune. 

Dans une lettre, le Bar Council n’a pas trouvé de raison pour intervenir dans ce cas précis. Toutefois, le Bar Council a précisé à Akil Bissesur que, selon le code éthique des avocats, il ne peut entreprendre des actions qui pourraient porter atteinte à sa profession d’avocat.

Rappelons que le descendant de l'empereur de l’Inde, Chakravarti Maharajah Vikramaditya, avait réclamé une injonction contre l’homme de loi afin de l'interdire de publier des informations sur sa vie privée et familiale et ses affaires, tout en réclamant Rs 100 millions de dommages pour propos diffamatoires.

Dans le but de "Name & Shame", Akil Bissessur dit détenir des informations sur le financement de cette résidence luxueuse et le "deal" avec un entrepreneur controversé.

Rappelons que le CEO de Mauritius Telecom, proche du couple Jugnauth, conseiller au Bureau du Premier ministre et qui siège dans le board de Air Mauritius avait « en toute modestie » fait défiler son arbre généalogique style stand-up, à faire pâlir le Jamel Comedy Club, lors d'une conférence de presse lunaire, devenant la risée du Web et de tous les patrons de téléphonie mondiale. L'homme affirme avec moults archives datant de plus de 2 500 ans sur une présentation de Powerpoint, qu'il est le descendant direct de Raja Udayaditya et de Raja Jagveda du royaume de Malwa, ceci dans le but de réfuter les allégations de l’avocat Akil Bissessur qui, au même moment, était arrêté par le CCID. 

Une lettre expédiée anonymement accuse le CEO de Mauritius Telecom d’évasion fiscale, de blanchiment et d’enrichissement illicite. 

Il avait tout de même invité des collègues de Mauritius Telecom à Château Mon Désir, Balaclava, pour réfuter les allégations faites à son encontre. Il a déclaré qu’il n’a jamais habité dans un appartement NHDC, qu’il vient d’une famille aisée, qu’il a fait des études et qu’il a loué une maison à Quatre-Bornes après son mariage, qu’il a achetée pour Rs 8 millions et vendue pour Rs 10 millions. Sur le plateau d'une radio privée, Sherry Singh avait aussi dévoilé sa relation avec Kobita Jugnauth, l'épouse du Premier ministre, dans un esprit de rétablir la vérité.


Mauritius Telecom finance Inside news et ses propos diffamatoires

Que cache l'acharnement de Sunil Gohin, patron de Inside news contre l'avocat Akil Bissessur ?


Diffusion d'une photo de Kobita Jugnauth et Sherry Singh, des internautes dans la tourmente judiciaire

Mercredi 16 Juin 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.