Menu



Justice

Le Bar Council déplore les échanges houleux durant le couvre-feu


Rédigé par E. Moris le Lundi 27 Avril 2020



Même si elle n’a joué aucun rôle dans la contestation de la mesure concernant les avocats durant le couvre-feu, la Mauritius Bar Association se réjouit tout de même du dénouement heureux dans l’affaire opposant Lovena Sowkhee au commissaire de police.

La secrétaire du Bar Council, Me Varuna Bunwaree Goburdhun, a soutenu dans les médias que les doutes de l’association sur cette mesure.

Mais il faut rappeler que la Mauritius Bar Association n’a pas bougé le moindre petit doigt. Et que si elle était partie prenante dans l’affaire, c’est que Me Lovena Sowkhee l’a citée comme co-défenderesse.

Néanmoins, Me Bunwaree-Goburdhun déplore les échanges houleux entre le représentant du parquet, qui défendait le commissaire de police, et le chef juge. Nous y reviendront dans un autre texte).

Lundi 27 Avril 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.