Santé

Le 17e colloque VIH/Sida Océan indien du 20 au 22 novembre à Port-Louis

Lundi 19 Novembre 2018

Maurice accueillera, du 20 au 22 novembre 2018, le 17e colloque VIH/Sida Océan Indien, qui discutera des sujets liés au VIH tels que la prévention, la banalisation de l’infection, la discrimination des personnes vivant avec le VIH et l’homosexualité.


Quelque 125 délégués des pays membres de la Commission de l’Océan Indien, notamment les Comores, Madagascar, La Réunion, Seychelles, Rodrigues, et Maurice y sont attendus avec la participation d’éminents professeurs de France tels que le Dr Jean Claude Tardy, virologue à Lyon, le Professeur Laurence Weiss, immunologiste à Paris, le Professeur Stanislas Pol, hépathologue à Paris, le Dr Françoise Linard, psychiatre à Paris, et le Dr David Mete, addictologue de La Réunion. 

Le colloque verra également la participation des ministres des Comores, de Madagascar et des Seychelles.

Les thèmes qui seront abordés sont, entre autres, la répartition des rôles et des responsabilités au sein des pays et dans la zone océan Indien ; la prise en charge de l’usage de drogues en 2018 et défis des nouvelles substances de synthèse ; épidémiologie, dépistages, et prise en charge du VIH/sida dans l’océan Indien ; importance des soins psychiques dans la prise en charge des patients ; dépister et traiter les populations cachées ; et standards de prise en charge du VIH en 2018.

On rappelle que le VIH-sida à Maurice est considéré comme une épidémie concentrée, avec un taux de prévalence de 0,88% chez les 15 ans et plus. 

Depuis le premier cas de sida enregistré à Maurice en 1987 et jusqu'en décembre 2017, 7.039 cas ont été notifiés parmi les Mauriciens, dont 1.754 sont des femmes. 

Le nombre estimé de personnes vivant avec le virus à Maurice est de 8 200. En juin de cette année, 191 nouveaux cas de VIH/sida ont été enregistrés de janvier à juin 2018.

Nicolas Ritter, directeur exécutif de l’association Prévention Information Lutte contre le Sida (Pils). , information, lutte contre le Sida (Pils) estime que le nombre de personnes atteintes du VIH-Sida cette année-ci sera de plus de 380. C’est «le taux le plus fort depuis 2012» pour une population de 1,2 millions d'habitants. 

L’épidémie et le nombre de décès lié au VIH/sida ne cessent d’augmenter, selon Nicolas Ritter qui a lancé un appel au Premier ministre pour le lancement, au plus vite possible, du National Drug and HIV Council annoncé depuis le début de l’année. 

Une demande a été faite à l'Attorney General, Maneesh Gobin pour l'amendement du Public Health Act, afin de permettre aux personnes atteintes de VIH de garder l'anonymat. Egalement sur le tapis, une loi afin d'abroger l'interdiction aux non-mauriciens séropositifs de s'installer à Maurice. 

Esperons que colloque VIH/sida océan Indien dont Maurice es le pays d'accueil donnera le bon exemple en envoyant un message fort.

Lire également :

https://www.zinfos-moris.com/VIH-sida-PILS-tire-la-sonnette-d-alarme-191-nouveaux-cas-enregistres-de-janvier-a-juin-2018_a1566.html

Rédigé par E. Moris le Lundi 19 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.